Hautes performances

Sécurité


Trajectoire des avions



La sécurité du trafic aérien est la priorité absolue de Belgocontrol. Au cœur de CANAC 2, un système de gestion du trafic aérien ultraperformant - livré par Thales ATM et adapté selon les besoins de Belgocontrol - fait la corrélation entre les données radars et plan de vol et extrapole en permanence la trajectoire des avions, ce qui permet de vérifier la conformité de la trajectoire volée par rapport à la route et le profil de vol par rapport au niveau de vol autorisé.

Filets de sécurité

CANAC 2 offre aux contrôleurs des outils d'aide à la sécurité de dernière génération – des filets de sécurité - qui émettent un signal visuel et sonore s'ils détectent une situation qui pourrait devenir potentiellement dangereuse. Parmi ceux-ci : le Short-Term Conflict Alert enhancement (STCA) et le Medium-Term Conflict Detection (MTCD) préviennent le contrôleur d'un risque de non respect des distances de sécurité entre deux avions jusqu'à 20 minutes à l'avance.

De nombreux autres filets de sécurité et aides à la surveillance sont déployés par CANAC 2 et couvrent toutes les situations pouvant générer un conflit durant les différentes étapes de la progression d'un vol.

Grâce à un échange étendu de données - Enhanced Mode S - entre le centre de contrôle aérien CANAC 2 et les systèmes de sécurité embarqués dans les avions, les filets de sécurité atteignent une très grande précision. Ils détectent quasi instantanément les changements de direction ou d'altitude ou encore alertent le contrôleur si le pilote sélectionne un niveau de vol différent de celui qui lui a été attribué. Ces systèmes déclenchent également une alerte visuelle et sonore lorsque le pilote d'un avion reçoit une alerte ACAS (Airborne Collision Avoidance System), un système anticollision embarqué. Avec CANAC 2 et l'Enhanced Mode S, le contrôleur a désormais un oeil dans le cockpit.

Automatisation poussée

L'automatisation poussée de certaines tâches, la mise à jour et la disponibilité immédiate d'informations aéronautiques, plan de vol et radar réduisent le risque d'erreur et permettent aux contrôleurs aériens de se concentrer davantage sur l'image en temps réel extrêmement précise des situations de trafic (situational awareness) que leur donne CANAC 2. De plus, cette automatisation poussée dans le contrôle aérien permet d'assurer la gestion d'un secteur par seulement deux contrôleurs – 2-Men sector - au lieu de trois.

Redondance des systèmes inégalée

Dans CANAC 2, plusieurs niveaux de redondance des systèmes cruciaux pour la sécurité du trafic aérien sont prévus : les modes Nominal, Fallback et Ultimate. Le premier est le mode d'utilisation normal. Fallback et Ultimate sont respectivement les premier et deuxième niveaux de secours utilisant des systèmes indépendants qui alimentent les positions de travail en données radar et plan de vol et assurent le maintien des communications vocales.

En plus de ces modes de secours, les systèmes vitaux pour la sécurité aérienne sont physiquement dédoublés et installés dans deux salles informatiques distinctes et distantes alimentées par des réseaux électriques indépendants. Tous les systèmes opérationnels de Belgocontrol sont surveillés en permanence par des techniciens depuis le Technical Watch Center installé à proximité de la salle opérationnelle.


Capacité, efficacité et environnement


Belgocontrol remplit sa mission de sécurité tout en augmentant la ponctualité, la capacité et l'efficacité du contrôle aérien avec un impact positif direct sur la consommation de kérosène et donc, sur les coûts des compagnies aériennes et sur l'environnement. CANAC 2 donne une nouvelle impulsion à cette recherche continuelle de performances.

Gestion dynamique de la capacité

Le nouveau système de contrôle aérien permet une réorganisation du travail dans la salle opérationnelle ainsi que dans les tours de contrôle. Avant, le contrôle des secteurs - des portions de l'espace aérien - était attaché à des positions de travail bien précises. Ce qui impliquait une certaine rigidité dans l'organisation du contrôle. CANAC 2 apporte une flexibilité totale des secteurs avec un pouvoir d'adaptation très large aux conditions de trafic et donc, une gestion dynamique de la capacité. La répartition optimisée de la charge de travail améliore le rapport coût-efficacité du contrôle aérien et la productivité.

Gestion tactique des flux de trafic aérien et réduction de l'impact sur l'environnement



CANAC 2 donne aux contrôleurs une vision à la fois globale et extrêmement précise du trafic aérien. Ce qui facilite une gestion tactique des flux de trafic. Les outils de gestions des holdings (manœuvres d'un avion en vol attendant son tour pour atterrir) et de gestion de la séquence des arrivées (AMAN) qu'offre CANAC 2 permettent d'anticiper d'éventuel retard, de les réduire grâce à une planification plus précise de la séquence d'arrivée et donnent la possibilité aux avions d'absorber ces éventuels retards à haute altitude tout en économisant du carburant.

La gestion des routes de départ tient compte de l'activité des militaires. Ce qui permet d'utiliser chaque opportunité de route plus directe, de décongestionner les routes déjà chargées, de réduire le temps de vol et la consommation de carburant et ainsi, de répondre pleinement aux attentes des compagnies aériennes et de réduire l'impact de l'aviation sur l'environnement.

 
AIM Briefing
 

CANAC 2: la performance au coeur du contrôle aérien   (0.84 Mb)
video : CANAC 2   (46.68 Mb)