Un édifice hors norme

La tour de contrôle se compose de la tour proprement dite et, à sa base, d'un bâtiment trapézoïdal de 3500 m² au sol comprenant trois niveaux. Une attention toute particulière a été portée à l'architecture et à la qualité des matériaux afin que la nouvelle tour reflète fidèlement l'excellence du contrôle aérien belge et devienne un point de rencontre privilégié du monde aéronautique.


La destination des étages de la tour de contrôle a été définie en fonction de l'utilisation optimale des différentes hauteurs :

  • Vigie opérationnelle : d'un diamètre de 18 mètres, elle offre une champ de vision de 360° et compte 12 postes de travail pour les contrôleurs aériens.
  • Vigie training : elle possède des caractéristiques similaires à celle de la vigie opérationnelle et est située juste en dessous. Elle sert à former les contrôleurs aériens, ainsi qu'à préparer et à tester les évolutions technologiques. Elle peut également être utilisée à des fins opérationnelles.
  • Poste d'observation météorologique : les observations météorologiques se font à une hauteur de 35 mètres, ce qui assure une couverture des plus efficaces.
  • Fût de la tour : compte 9 côtés. D'un diamètre de 11 mètres, il comprend deux ascenseurs indépendants et deux escaliers.

Vidéo: Le centre et les tours de contrôle - Un développement permanent  
La tour de contrôle de Bruxelles National - Pour une sécurité optimale du trafic aérien   (0.65 Mb)
Rapport annuel 2016   (3.39 Mb)